Bien que de plus en plus répandue et accessible, l’hypnose fascine mais reste encore un concept mal connu et qui souffre de beaucoup de préjugés et d’a priori. Il me semblait important de démarrer ce premier article de blog par vous familiariser avec ce que l’on appelle l’état d’hypnose qui, tout d’abord se différencie de la pratique de l’hypnose. Le mot “hypnose” est utilisé pour désigner à la fois la technique : faire de l’hypnose ; et l’état de conscience obtenu grâce à cette technique : être en état d’hypnose.

Ici, je vais plus particulièrement vous parler de l’état d’hypnose pour vous aider à mieux appréhender cette expérience qui le vous verrez, n’est finalement pas si inconnue et à la portée de tous. Je vous expliquerai comment cela fonctionne, dans quel but et surtout en quoi cet état d’hypnose est la clé de tous les changements que vous voulez voir dans votre vie.

 

1- Nos différents états de conscience

Un “état de conscience”, c’est tout simplement la disposition d’esprit dans laquelle vous vous trouvez. Voici les trois formes habituelles d’états de conscience :

  • Être éveillé : C’est votre état ordinaire de conscience qui comprends votre gamme de perceptions, de sensations et d’émotions qui vous est habituelle.
  • Être endormi : Le sommeil est un autre état de conscience que vous connaissez bien. Il y a le sommeil profond, surtout en début de nuit, lorsque le corps a bien besoin de se reposer et le sommeil paradoxal, un état bizarre dans lequel vous dormez alors que votre cerveau se comporte comme si vous étiez réveillé. La, où vous faites des rêves.
  • Rêver : Un état physiologique qui ne correspond ni à l’état de veille, ni au sommeil. Lorsque vous rêvez, tout votre cerveau est actif comme si vous étiez éveillé…sauf votre “cortex préfrontal” qui est une des zones importantes qui vous permet d’être conscient.

 

2- L’hypnose est un état naturel

L’hypnose est l’état intermédiaire entre la veille et le sommeil d’où le mot “transe” : “entre” en grec. On parle alors simplement d’un état modifié de conscience. Ainsi, l’hypnose est un “état modifié de conscience”.

Si je vous disais que vous êtes en état d’hypnose plusieurs fois par jour ! Vous me croiriez ? peut-être pas ? et pourtant, toutes les 90 min, il ne passe un phénomène naturel : votre cerveau se ralenti. C’est ce que l’on appelle le rythme ultradien qui signifie littéralement plusieurs fois par jour. La nature vous a fabriqué ainsi ! Cela fait parti de l’équilibre de votre hygiène mentale, comme un sas de décompression et c’est pourquoi cette période est propice pour faire une pause ou naturellement votre esprit s’évade.

Par exemple, vous ai-il déjà arrivé de redescendre un ami de la lune, perdu dans ses pensées (les yeux fixent et pupilles dilatées). Il est là et en même temps complètement ailleurs. Le même état qui vous fait rater la sortie d’autoroute ou vous sentir absorbé par l’écran de cinéma : Quand vous êtes plongé dans un bon film, vous oubliez où vous êtes et même le monde autour. Vous êtes “ailleurs”. Dans le film…En quelque sorte, vous rêvez les yeux ouverts : vous avez des émotions, votre cœur bat au rythme de l’histoire trépidante. Sans le savoir, vous êtes en état d’hypnose et il est même possible que vous appreniez des choses qui vous seront utiles dans votre vie !

 

3- L’état d’hypnose est la CLÉ du changement

Vous l’avez compris, le passage de “l’État Ordinaire de Conscience” à un « État Modifié de Conscience » est un état naturel que nous expérimentons chaque jour et ce depuis l’origine de l’humanité. Pourtant, sans le savoir, cet état d’hypnose se révèle être la clé qui débloque nos capacités psychologiques et révèle des vertus thérapeutiques insoupçonnées.

Dans une séance d’hypnose, le thérapeute parle à votre esprit profond (inconscient). Cela provoque en vous la même chose que le film au cinéma : Vous êtes absorbé par ce qui se passe et parfois vous en oubliez le monde autour, vous avez des émotions et, si la séance est bien menée, vous apprenez des choses utiles pour vous. Cela bouge en vous !

 

6- Reconnaître un état d’hypnose

Vous avez certainement déjà côtoyé des personnes en état d’hypnose sans vous en rendre compte ! Par exemple, pensez à votre état d’esprit durant un long trajet en voiture ou en bus. Pour repérer ces états de “transe commune quotidienne”, comme on les appelle, voici quelques indices :

D’abord, si vous le pouvez observer l’état habituel de la personne : la couleur de son visage, le tonus de son corps, le rythme de sa respiration, de ses clignements des yeux, ses petits mouvements inconscients, sa déglutition, …etc

Les “signes de transe” sont parfois spectaculaires mais la plupart du temps, ils sont subtils et une personne non avertie ne les repérerait pas. Pourtant, dans cet état particulier, l’esprit de la personne se libère : celle-ci devient plus sensible aux suggestions (venant de l’extérieur) et aux auto-suggestions (venant d’elle-même).

 

7- Tout le monde peut entrer en état d’hypnose

Je rappelle que le terme « hypnose » désigne à la fois un état particulier de conscience et l’ensemble des techniques utilisées pour parvenir à cet état de conscience. Même si notre réceptivité peut varier selon la qualité de notre rapport avec le thérapeute et de son savoir-faire, de notre état d’esprit du moment, de notre fatigue, etc….nous sommes tous suggestibles, chacun à son rythme !

Chaque séance est une expérience unique et personnelle. L’efficacité n’est pas liée à la profondeur de l’état. L’essentiel est de “déverrouiller” le mental par un état modifié de conscience.

On considère que 10% de la population est très réceptive. Parfois, certaines personnes ont à peine passé la porte qu’ils se sentent déjà partir en transe hypnotique. Juste parce qu’ils anticipent la séance et les effets de l’intervention.

 

8- Être en état d’hypnose, ça s’apprend !

Traditionnellement, on pratique l’hypnose de manière accompagnée, avec un hypnothérapeute, mais on peut aussi se mettre en état d’hypnose par soi-même. On parle alors d’auto-hypnose. Vous le faites d’ailleurs déjà sans vous en rendre compte !

De la même manière, il est bien évidemment impossible de “rester coincé” dans un état d’hypnose ou de ne pas se réveiller : l’état d’hypnose semble être une protection naturelle. C’est un état qui vous sert à vous régénérer !

 

Je récapitule :

  • L’état d’hypnose est naturel et quotidienne
  • L’état d’hypnose est la condition nécessaire pour déverrouiller nos ressources profondes
  • L’état d’hypnose n’a rien à voir avec l’état de sommeil
  • Il existe des signes de transe qui indiquent que vous êtes en état d’hypnose
  • Tout le monde peut entrer en état d’hypnose
  • Tout le monde peut apprendre à faire de l’auto-hypnose

J’espère que ce premier article a pu répondre à vos interrogations et qu’il vous aidera à mieux cerner la pratique de l’hypnose. Aussi, si vous vous sentez l’âme d’un explorateur et que vous souhaitez expérimenter l’état d’hypnose, n’hésitez pas à tester la séance découverte de 45 min offerte .

 

Article rédigé par Vanessa Pyndiah, Source : “L’hypnose Humaniste pour les Nuls” d’Olivier Lockert
Share This