Se donner les moyens de réussir une séance, c’est ce que je vous propose dans cet article. Il me paraît intéressant de revenir sur un aspect plutôt pédagogique mais nécessaire pour vous aider à retirer le meilleur de votre séance.

Apprendre à se pose les bonnes questions, définir ce que l’on veut vraiment pour soi et surtout avoir envie d’atteindre votre objectif, tout un vaste programme que je vous propose ici.

 

Que voulez-vous ?

Vous arrive-t-il de vous sentir submergé par vos soucis tellement que vos idées deviennent floues et que vous n’arrivez plus à réfléchir ? Vous surprenez vous plus souvent à dire ce que vous ne voulez pas plutôt que ce que vous voulez ? A la question “que voulez-vous ?”, je lis souvent un moment de désemparement sur le visage de mes consultants. Qu’est ce qui fait que l’on a tant de mal à définir ce que l’on veut ?

Peut-être que nous n’avons tout simplement pas appris à se poser les bonnes questions et ce rôle revient davantage aux professionnels de santé qui analysent notre propre état interne. Je précise par la, qu’en dehors d’un diagnostic médical nécessaire, nous avons peut-être oublié de simplement nous écouter

Ici, on va prendre les choses un peu l’envers ou à l’endroit (A vous de choisir !). Pour rappel, un hypnothérapeute n’a pas la compétence de poser un diagnostic donc inutile de lui lister vos symptômes ! Ce qui nous intéresse c’est de savoir ce que voulez pour vous. Lorsque vous allez au restaurant et que vous dites au serveur que vous n’aimez pas les spaghettis… il vous dira “ok” et autrement, vous voulez commander quoi ? La comparaison est un peu tirée par les cheveux, je vous l’accorde ! mais c’est le même principe.

 

Sachez où vous allez !

“Qui ne sait pas vers quel port il doit tendre, n’a pas de vent favorable qui lui soit bon “ Sénèque

C’est une de mes citations préférées. Je l’utilise souvent pour parler des objectifs que l’on se fixe. Amusons nous à décortiquer un instant cette citation.

De quel “port” parlons-nous ? j’ai envie de vous répondre : à la fois le port d’attache, point de départ et le port de destination. Les deux sont importants.

Ensuite “le vent” : s’agit-il des moyens ou de l’énergie utilisée. Là aussi, nous parlerons des deux.

Enfin, abordons le concept du “bon”. De quoi parlons-nous ? j’insiste souvent sur le fait que tout est “bon” en m’appuyant là encore sur une autre citation de Confucius, cette fois : “la joie est en tout, il faut savoir l’extraire”. Donc, même dans les mauvaises choses, nous trouvons souvent, à terme, des avantages ou des bonnes choses. Le “bon” vent nous guide vers de ce que l’on souhaite obtenir.

Lorsque vous avez bien déterminé les deux ports “d’attache” et “de destination”, vous pouvez mettre en oeuvre des actions pour ‘faciliter” la prise au “vent”.

Bon à savoir : Votre vie est le reflet de vous-même, comme si vous vous attiriez les choses, les personnes et situations qui vous ressemblent. C’est ce que l’on appelle créer sa réalité…souvent inconsciemment. Alors comprenez qu’en portant en vous consciemment la direction, vous guider votre esprit profond vers le changement que vous souhaitez voir dans votre vie.

 

Le choix d’un objectif clair et précis

Formuler un objectif doit répondre à certains critères pour se donner les moyens de mieux l’atteindre. Rappelez vous la métaphore du restaurant, si vous dîtes que vous n’aimez pas les pâtes, vous n’êtes pas en train de préciser au serveur ce que vous voulez manger. C’est la même chose avec votre esprit : Si vous dites que vous ne voulez plus réagir comme ci ou comme ça dans telle situation, vous ne formulez aucunement ce que vous voulez. Vous avez une partie du “port d’attache” mais pas de direction vers le “port de destination”

Apprenez à identifier plus clairement ce que vous réclamez, ce que vous recherchez, souhaitez obtenir. Arrêtez de dire “je ne veux plus avoir mal” dites plutôt “je veux sentir mon corps en bonne santé” ou “je veux ressentir de la plénitude dans telle ou partie de mon corps”.

Bon à savoir : Savez-vous que votre inconscient ne comprends pas la négation ? Il se focalise sur votre expérience à partir de vos pensées. Donc vous comprenez les dégâts que ça peut occasionner lorsque vous vous dites “je ne veux plus avoir mal” ? sachant que “plus” devient un superlatif : “je veux plus avoir mal “

 

La recette de la formulation d’objectif

Pour vous aider à trouver la formulation correcte, j’utilise l’outil appelé “SMART”. Imaginez cet outil comme une liste de “cases à cocher”. Est-ce que l’objectif que je fixe correspond à chacun de ces éléments ? Cette liste est parfaite pour améliorer sa formulation et identifier les points les plus difficiles à préciser.

    • Spécifique/simple
    • Mesurable
    • Atteignable/ambitieux
    • Réaliste
    • Temporel

Par exemple, vous conviendrez que la formulation “je veux me sentir mieux” est assez vague. Comment votre inconscient pourrait vous guider sur quelque chose que vous ne définissez pas vous même ? “Mieux” dans quel contexte, par rapport à quoi et puis ça veut dire quoi “mieux” pour vous ? …Par contre, “je veux me sentir sereine et confiante à chaque fois que mon patron viendra me parler” ou “ je me libère définitivement du poids de la cigarette dès la fin de cette séance” sont tous deux des objectifs clairs et précis si bien sur, vos croyances vous guident vers l’atteinte de cet objectif. Si vous pensez que quelque chose est irréaliste, comment voulez-vous l’atteindre ? Souvenez-vous de cette phrase de Winston Churchill : “Il ne savait pas que c’était impossible, alors il l’a fait !”

Ce n’est pas toujours un exercice facile à réaliser mais une fois que vous l’avez fait, dites vous que vous avez déjà parcouru la moitié du chemin. Un objectif bien posé doit vous plaire et susciter de la motivation et de l’envie. Il vous appartient car personne d’autre mieux que vous même, ne sait ce que vous voulez. Rassurez-vous, que ce soit pour un objectif professionnel ou personnel, cela fait parti de mon métier de vous accompagner sur cette étape.

“Un objectif bien défini est à moitié atteint” Abraham Lincoln

Voilà, vous savez tout ou presque sur l’importance de bien formuler un objectif. N’oubliez pas que vous avez beau être le meilleur tireur à l’arc mais si vous n’avez pas de cible, vous ne pourrez pas lancer votre flèche dans la bonne direction !

 

4 conseils pour définir votre objectif :

    • Il doit susciter de l’envie et de l’intérêt
    • Il est vous est personnel et toujours commencer par “je”
    • Il doit être clair et précis en suivant les repères du SMART
    • Il doit être formulé en une phrase courte et de façon positive

Pour pour aider dans cette démarche, n’hésitez pas à me contacter et pour aller plus loin, profitez directement d’une séance découverte offerte en cliquant ici.

 

Je m’inscris à la newsletter
Share This